La légende du hollandais volant (création 2022)

La légende du hollandais volant (création 2022)

D'après l'œuvre de Richard Wagner Le Vaisseau fantôme

Durée : 35 mn

Conception et mise en scène : Denis Mignien ; 

Scénographie/Construction : Pierre Bourquin ;

Lumière : Hela Skandrani ;

Arrangements musicaux : François Bernard ;

Avec : Guillaume Paire (le Hollandais) ; Marion Tassou (Senta) ; Isabelle Monier-Esquis (la narratrice) ; Alexandre Prusse (accordéon) ; Valentin de Francqueville (violoncelle) ;

Production : La Reine de Cœur.

Coproduction : La Clef des Chants, Décentralisation Lyrique - Hauts-de-France et l'Atelier Lyrique de Tourcoing.

Saison 2022-2023

Parce qu’il a bravé Dieu – ou alors le Diable – le Hollandais Volant est condamné à errer éternellement sur les mers. Une fois tous les sept ans, il peut revenir à terre pour se délivrer de sa damnation : seule la fidélité absolue d’une femme pourra briser ses chaines et lui apporter le salut. Alors qu’il accoste pour échapper à une tempête, Daland, un marchand norvégien, fait la rencontre du mystérieux marin, dont la fortune ne lui échappe pas. Intéressé, Daland, qui ignore tout de la malédiction, propose au Hollandais la main de sa fille, Senta, bien qu’elle soit fiancée au jeune Erik. Senta, elle, connait bien la légende du Hollandais Volant. La destinée du capitaine maudit la fascine depuis toujours. Aussi quand son père lui présente l’étrange prétendant, elle le reconnait et lui jure immédiatement un amour total et éternel. SI le hollandais pense être enfin délivré, il surprend un échange passionné entre Senta et Erik. Persuadé de la trahison de la jeune fille, le Hollandais laisse éclater son dépit, se révèle, et regagne son vaisseau fantôme. Senta, désespérée, se jette dans l’océan pour lui prouver son absolue fidélité, délivrant ainsi le Hollandais qui la retrouve dans un amour transfiguré. Porté par deux chanteurs lyriques, une comédienne et deux musiciens, cette petite forme nous entraine, entre opéra, musique, conte et théâtre d’ombre, dans les méandres de « La Légende du Hollandais Volant », telle qu’immortalisée par Richard Wagner.